ADAPEI

Château de BOUHET

BOUHET CHATEAU ADAPEI 17

 

Dans le cadre de son schéma départemental en faveur des personnes handicapées 2013-2018, le conseil départemental a souhaité apporter une réponse à la problématique du manque de places en foyer occupationnel.
 
A travers les objectifs signés dans le cadre du CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens) qui lie l’ADAPEI 17 au conseil départemental, notre association l’Adapei 17 prend pleinement sa place dans cette dynamique de redéploiement des places d’hébergement en Charente-Maritime.
 
L’étage du château du foyer de Bouhet, laissé vacant suite au regroupement du pôle comptable à PERIGNY, a permis, dès 2014, d’envisager la création de 6 nouvelles places en FOH (Foyer Occupationnel et d’Hébergement) pour le début de l’année 2017.
 
L’Adapei 17 avec l’appui de son service technique a collaboré avec l’architecte Aymeric DUVIGNEAU pendant de longs mois à la réhabilitation des locaux.
 
Le résultat est à la hauteur des espérances : cette rénovation a permis la création de 6 vastes et belles chambres possédant chacune une salle d’eau avec WC et douche personnels.
 
Aux dires de tous ceux qui ont œuvré pour ce projet et tous les visiteurs, la réalisation est une vraie réussite.
Après 6 semaines d’occupation des nouveaux lieux, nous avons recueilli les ressentis des principaux intéressés :
Jean-François : « On peut même faire la cuisine», « il n’y a qu’un éducateur, il nous fait confiance »
Danièle : « je préfère ici à l’ancien foyer »
Gwladys : « ma chambre est grande, l’ambiance est bonne et il n’y a pas de stress »
Jordan : « Pendant les temps libres, je peux inviter les copains à faire des jeux vidéo »
Aurélien : « J’aime le calme »
Jérôme : « c’est mieux ici, c’est grand, il y a un moins de monde» « On est contents, merci ! »
 
Les éducateurs les accompagnent en veillant à ce que chacun puisse assumer le maximum des actes courants. Leur rôle est de repérer les compétences, les développer, les exploiter et d’assurer un soutien dans les aspects plus compliqués de la vie quotidienne.
Pour eux aussi le bénéfice est certain :
Maïté : « La taille de l’unité, la présence de la cuisine et de la petite lingerie leur permet de vivre une vie proche du milieu ordinaire ; c’est nouveau pour eux et extrêmement valorisant. Insidieusement, Ils vivaient depuis de nombreuses années dans une situation de dépendance qu’impose la grande collectivité »
Jean-Claude : « C’est une vraie unité de Vie. Le calme crée une ambiance Zen propice au bien être des résidents. L’équipement des locaux est de très bonne qualité. On peut répondre davantage aux demandes et l’accompagnement est plus individualisé. Notre travail est de meilleure qualité et cerise sur le gâteau, une nouvelle dynamique plus axée sur le partage choisi se développe entre les résidents des 3 unités. »
 
Pour le Foyer de BOUHET,
Le chef de service, Samuel ARZUR.

 

BOUHET

 

NEWS